19/20 Aucun train électrique dans le grenier avant 2014

Le train électrique dans le grenier, décrit avec insistance par Dylan Farrow dans sa lettre ouverte publiée en 2014 par le NYT, de même que le voyage à Paris, n’ont jamais été mentionnés auparavant. 

Le train électrique dans le grenier, décrit avec insistance par Dylan Farrow dans sa lettre ouverte publiée en 2014 par le NYT, n'a jamais été mentionné avant cette date.
Sélectionnez l’image pour voir les 20 faits indéniables en un seul coup d’oeil.

Jamais mentionné en 1992, le train électrique dans le grenier est une invention récente de Dylan Farrow

Dans sa lettre ouverte publiée en 2014 par le New York Times, Dylan Farrow affirme:

Il (Woody Allen) m’a dit de m’allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Puis il m’a agressé sexuellement. Il m’a parlé pendant qu’il le faisait, chuchotant que j’étais une gentille fille, que c’était notre secret, promettant que nous irions à Paris et que je serais une star dans ses films. Je me souviens avoir regardé ce train, m’être concentré sur lui alors qu’il tournait en cercle dans le grenier. Encore à ce jour, il m’est difficile de regarder des trains électriques.

Avant 2014, ni le document du tribunal, ni la déclaration du procureur, ni le rapport du Yale-New Haven hôpital (énumérant neuf entretiens avec Dylan Farrow), ni aucun document ou article dans la presse ne font référence à Dylan Farrow ou Mia Farrow signalant la présence d’un train électrique dans le grenier au cours de l’allégation d’abus sexuel par woody Allen. Ni d’un voyage à Paris.

Dans son essai du 23 mai 2018, Un fils prend la parole, Moses Farrow a écrit:

C’est un récit précis et convaincant, mais il y a un problème majeur : il n’y avait aucun train électrique dans ce grenier. Il n’y avait rien de pratique dans cet espace pour des enfants qui voudraient y jouer, même si nous le voulions. C’était un petit espace inachevé, sous un toit à pignons très incliné, avec des planches et des clous exposés, une isolation en fibre de verre, des pièges à souris, une odeur de naphtaline, rempli de malles contenant des vêtements tricotés par ma mère.

L’idée que cet endroit puisse permettre à un train électrique de tourner autour du grenier est ridicule. L’un de mes frères avait un train électrique mais il se trouvait dans la chambre des garçons au premier étage. (Peut-être était-ce le train électrique dont ma sœur pense se souvenir ?) Maintenant, à chaque fois que j’entends Dylan parler publiquement de ce qui est censé lui être arrivé ce jour-là, alors qu’elle avait à peine sept ans, je pense à ce train électrique imaginaire dont elle n’a jamais parlé pendant l’enquête initiale ou pendant la bataille judiciaire. Est-ce que quelqu’un a suggéré à Dylan adulte que ce genre de détail rendrait son histoire plus crédible ? Ou bien est-ce qu’elle croit vraiment se souvenir de ce train « tournant autour du grenier » tout comme elle se souvient de Woody lui chuchotant les promesses de voyage à Paris et un avenir de star (plutôt étrange comme manière d’amadouer une enfant de sept ans, pourquoi ne pas plutôt promettre un nouveau jouet ou une poupée ?)

Fait précédent

Même en tant qu’adulte, et tout à l’opposé de ce qu’elle ne cesse de répéter, Dylan Farrow a changé sa version à plusieurs reprises concernant la façon dont Woody Allen l’aurait sexuellement agressée.

Même en tant qu'adulte, et tout à l'opposé de ce qu'elle ne cesse de répéter, Dylan Farrow a changé sa version à plusieurs reprises concernant la façon dont Woody Allen l'aurait sexuellement agressée.
Même en tant qu’adulte, et tout à l’opposé de ce qu’elle ne cesse de répéter, Dylan Farrow a changé sa version à plusieurs reprises concernant la façon dont Woody Allen l’aurait sexuellement agressée.

La chanson de Dory Previn “Avec Mon Papa dans le Grenier” où un père incestueux joue de la clarinette (Woody Allen est clarinettiste) était tout particulièrement familière à Mia Farrow.

La chanson de Dory Previn "Avec Mon Papa dans le Grenier" où un père incestueux joue de la clarinette (Woody Allen est clarinettiste) était particulièrement familière à Mia Farrow.
La chanson de Dory Previn “Avec Mon Papa dans le Grenier” où un père incestueux joue de la clarinette (Woody Allen est clarinettiste) était tout particulièrement familière à Mia Farrow.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *