Abus sexuel: Woody Allen est innocent, TOUS les faits le disent

Woody Allen

Les faits disent TOUS que Woody Allen est innocent de tout abus sexuel. Ils disent aussi que Dylan Farrow n’était pas crédible aux yeux des experts lorsqu’elle était enfant. Et que adulte, elle multiplie les mensonges et les fausses déclarations.

Les faits disent aussi que Mia Farrow est une femme abusive et manipulatrice qui a favorisé ses enfants biologiques et dont certains des enfants adoptifs se sont suicidés où sont décédés dans la misère.

Dylan Farrow ment sur son abus sexuel par Woody Allen depuis qu’elle est enfant

Lorsqu’elle était enfant, Dylan Farrow n’a pas été trouvé crédible par deux équipes indépendantes d’experts spécialisés en abus sexuels:

Dylan Farrow: Le report du Yale-Hôpital de New Haven innocente Woody Allen de tout abus sexuel
Dylan Farrow: Le report du Yale-Hôpital de New Haven innocente Woody Allen de tout abus sexuel. Celui du New-York State Child Welfare aussi.

Yale-New Haven Hospital:

“C’est notre expertise que Dylan n’a pas été abusée sexuellement par Monsieur Allen. De plus, nous croyons que la déclaration de Dylan sur la cassette vidéo, ainsi que la déclaration qu’elle nous a faite durant notre évaluation, ne correspond pas aux évènements réels qui lui sont arrivés le 4 août 1992.”

Rapport du Yale-New Haven Hospital: Evaluation clinique de Dylan Farrow pour abus sexuel sur mineur.

New York State Child Welfare:

“Aucune preuve crédible n’a été trouvée que l’enfant nommé dans ce rapport a été abusé ou maltraité. Ce rapport a donc été considéré comme non fondé.”

Article du New York Times: Agency Drops Abuse Inquiry in Allen Case

En tant qu’adulte, Dylan Farrow multiplie volontairement les mensonges et les fausses déclarations. Elle va même jusqu’à citer le document de la Cour Supreme tout en en modifiant le texte.

Dylan Farrow - 8 mensonges en neuf paragraphes
Dylan Farrow – 8 mensonges en neuf paragraphes

Moses Farrow a confirmé que Woody Allen n’a pas abusé sexuellement sa fille adoptive

Moses Farrow, le fils adoptif de Mia Farrow et Woody Allen était présent le 4 août 1992: il avait 14 ans.
Moses Farrow, le fils adoptif de Mia Farrow et Woody Allen était présent le 4 août 1992: il avait 14 ans lorsque Ronan Farrow en avait 4.

En 1992, Moses Farrow, qui avait 14 ans, déclara à Monica Thompson qu’il ne croyait pas que l’abus avait eu lieu (en anglais):

“Moses est venu vers moi et m’a dit qu’il croyait que Mme Farrow avait inventé l’accusation d’abus rapportée par Dylan.”

En 2018, Moses Farrow a publié un long essai sur son blog:

“J’étais présent pour tout ce qui s’est passé dans notre maison avant, pendant et après l’événement présumé.”

“En tant que professionnel formé, je sais que la pédophilie est une maladie compulsive et une déviation qui induit une répétition. Dylan a été seule avec Woody dans son appartement de nombreuses fois pendant des années, sans l’ombre d’un comportement inapproprié, mais on voudrait vous faire croire qu’à l’âge de 56 ans, il a soudain décidé de devenir un pédophile dans une maison remplie de personnes hostiles qui avaient ordre de le surveiller comme un faucon.”

Les faits disent que Mia Farrow est une menteuse, une femme manipulatrice et abusive qui a favorisé ses enfants biologiques

Mia Farrow: 40 faits indéniables
Mia Farrow: 40 faits indéniables

Depuis le début, Mia Farrow a été suspecté d’avoir influencé ou même entraîné Dylan Farrow, à accuser Woody Allen d’abus sexuel. Et Moses Farrow et Soon-Yi Previn (en anglais) ont dénoncés les abus qu’ils ont souffert aux mains de leur mère adoptive.

Mia Farrow a favorisé ses enfants biologiques: sa fille adoptive Lark Previn est mort du SIDA dans la misère le jour de Noël à l’âge de 35 ans, sa fille adoptive Tam s’est suicidée à l’âge de 21 ans, son fils adoptif Thaddeus s’est suicidé à l’âge de 27 ans. L’un de ses frères est en prison pour abus sexuel sur mineurs. Mia Farrow: 40 Faits Indéniables.

Moses Farrow:

Quand je ne lui ai pas donné la réponse qu’elle voulait, elle m’a giflé, faisant tomber mes lunettes. Elle m’a dit que je mentais et m’a ordonné de dire à mes frères et sœurs que j’avais pris le mètre ruban. A travers mes larmes, je l’ai écoutée m’expliquer que nous allions répéter ce qui devait se passer. Elle allait entrer dans la chambre et je lui dirais que j’étais désolé d’avoir pris le mètre ruban, que je l’avais pris pour jouer avec et que je ne le referai plus. Elle m’a fait répéter cela au moins une demi-douzaine de fois.

C’était le début de ses coachings, manœuvres, scénarisations et répétitions. En résumé, un lavage de cerveau.

Article complet: Un fils prend la parole

Soon-Yi Previn:

Mia Farrow pouvait également, comme le décrit Soon-Yi, «montrer arbitrairement son pouvoir»: lui donner une tape sur le visage et lui donner une fessée avec une brosse à cheveux ou la qualifier de «stupide» et «idiote». Parfois, selon Soon-Yi, Mia Farrow a complètement cessé de se maitriser, comme lorsqu’elle a jeté un lapin en porcelaine que sa mère lui avait donné à Soon-Yi («Elle n’a jamais vraiment aimé ça», observe avec ironie Soon-Yi. «C’est probablement pourquoi elle me l’a jeté »), en le brisant en morceaux.

Article complet: Introducing Soon-Yi Previn