7/20 W. Allen n’a jamais été en thérapie à cause de Dylan Farrow

Woody Allen n’a jamais été en thérapie avec un psychologue pour enfants à cause de son comportement envers Dylan Farrow. Satchel (Ronan) et Dylan l’étaient.

7/20 Woody Allen n'a jamais été en thérapie avec un psychologue pour enfants pour sa conduite envers Dylan Farrow.
Sélectionnez l’image pour voir les 20 faits indéniables en un seul coup d’oeil.

Woody Allen n’a jamais été en thérapie avec un psychologue pour enfants

Un des plus gros mensonges de Maureen Orth (Vanity Fair) et du clan Farrow est que “Woody Allen était en thérapie pour son comportement inapproprié présumé envers Dylan avec un psychologue pour enfants avant que l’allégation d’abus ne soit présentée aux autorités ou rendue publique”.

Contenu relatif. Rapport d’abus sexuel de Dylan Farrow.

Maureen Orth ajoute: “Mia Farrow avait dit à ses baby-sitters qu’Allen ne devait jamais être laissé seul avec Dylan.” puis elle passe au fait No 3. Bien entendu, les gens font le lien entre Woody Allen en thérapie avec un pédopsychiatre avant les allégations d’abus sexuel et Mia Farrow qui avait dit à ses baby-sitters qu’Allen ne devait jamais être laissé seul avec Dylan (vrai, comme vu précédemment).

1. FAUX: Woody Allen était en thérapie pour son comportement inapproprié présumé envers Dylan avec un psychologue pour enfants avant que l’allégation d’abus ne soit présentée aux autorités ou rendue publique.

Satchel (maintenant Ronan) et Dylan ont été traités par deux psychologues: la doctoresse Susan Coates, une psychologue clinicienne qui a traité Satchel (Ronan); la doctoresse Nancy Schultz, une psychologue clinicienne qui a traité Dylan. Comme indiqué dans le document de la Cour suprême, les deux psychologues ont exprimé l’opinion qu’ils ne croyaient pas que Woody Allen avait abusé sexuellement de Dylan.

Selon le document de la Cour suprême:

En juin 1990, les parties se sont inquiétées du comportement de Satchel (Ronan Farrow) et l’ont emmené voir le Dr Coates, avec qui il a ensuite commencé le traitement. À la demande du Dr Coates, les deux parents ont participé au traitement de Satchel. À l’automne 1990, les parties ont demandé au Dr Coates d’évaluer Dylan pour déterminer si elle avait besoin d’une thérapie. Au cours de l’évaluation, Mme Farrow a fait part de sa préoccupation au Dr Coates selon laquelle le comportement de M. Allen avec Dylan n’était pas approprié. Le Dr Coates a observé:

«J’ai compris pourquoi elle était inquiète, car la relation de Woody Allen avec Dylan était intense,… je ne la voyais pas comme sexuelle, mais je la voyais comme inappropriée, car elle excluait tout le monde, et elle imposait à un enfant une sorte de reconnaissance qui, selon moi, ne devait pas être placée sur un enfant… »

Elle a témoigné qu’elle avait travaillé avec M. Allen pour l’aider à comprendre que son comportement avec Dylan était inapproprié et qu’il devait être modifié. Le Dr Coates a également recommandé que Dylan entame une thérapie avec le Dr Schultz, avec qui Dylan a commencé le traitement en avril 1991.

Les faits sont très loin des mensonges de Maureen Orth, pour Vanity Fair (repris par Dylan Farrow) destinés à faire croire que Woody Allen payait son propre psychanalyste parce qu’il était sexuellement attiré par Dylan. Ni le Dr Coates ni le Dr Schultz n’étaient le thérapeute d’Allen, donc Allen n’était pas en thérapie pour son comportement inapproprié avec Dylan. De plus, la déclaration du Dr Coates est très claire: Je ne le voyais pas comme sexuel, mais je le voyais comme excessivement intense parce qu’il excluait tout le monde, et il imposait à un enfant une sorte de reconnaissance que je pensais devoir ne pas être placé sur un enfant.

2. VRAI: Mia Farrow avait dit à ses baby-sitters qu’Allen ne devait jamais être laissé seul avec Dylan.

Le 13 janvier 1992, Mia Farrow découvre des photographies nues de sa fille adoptive de 19/21 ans, Soon-Yi Previn, dans l’appartement de Woody Allen.

Dans ses mémoires, Mia Farrow écrit:

“Après le 13 janvier, je ne l’ai jamais laissé seul avec aucun de mes enfants.” – Mia Farrow. A Memoir. What Falls Away – Page 283

Mia Farrow a confirmé dans ses mémoires qu’elle voulait utiliser la relation de Woody Allen avec Soon-Yi – qui avait entre 19 et 21 ans – comme la preuve que Woody Allen pouvait abuser sexuellement une enfant de 7 ans:

Maintenant, je voyais son comportement [Woody Allen] avec Dylan sous un jour complètement différent. Je ne croyais plus qu’il puisse se contrôler. Je ne pensais plus qu’il traitait ses problèmes de manière responsable. Je n’étais plus sûr que son comportement «inapproprié» et «intense» avec Dylan n’était pas sexuel. À quel moment exactement cela devient-il un abus sur un enfant ? – Mia Farrow. A Memoir. What Falls Away – Page 281

Article complet (en anglais): Mia Farrow a utilisé la relation de Woody Allen avec Soon-Yi pour l’accuser d’abus sexuel sur Dylan.

Selon la baby-sitter Monica Thompson (article en anglais), renvoyée par Mia Farrow parce que malgré la pression de l’actrice elle refusait de soutenir l’allégation d’abus sexuel:

“Mme. Farrow a préparé le terrain pour signaler l’incident impliquant Dylan. Pendant plusieurs semaines, Mme Farrow a insisté pour que M. Allen ne soit pas laissé seul avec Dylan et voulait que je sois avec eux tout temps.”

Fait précédent et fait suivant

Mia Farrow a loué les compétences parentales de W. Allen.

6/20 Lorsque Woody Allen a officiellement adopté Moses et Dylan Farrow, Mia Farrow a rédigé une déclaration sous serment louant ses compétences parentales.
Lorsque Woody Allen a officiellement adopté Moses et Dylan Farrow en 1991, Mia Farrow a rédigé une déclaration sous serment louant ses compétences parentales.

Soon-Yi Previn n’est pas la fille adoptive de W. Allen.

Soon-Yi Previn n'est pas la fille adoptive de Woody Allen et il n'a jamais joué un rôle paternel durant son enfance.
Soon-Yi Previn n’est pas la fille adoptive de Woody Allen et il n’a jamais joué un rôle paternel durant son enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *