Kate Winslet, Louis de Funes et Jacques Dutronc

Kate Winslet a travaillé avec Roman Polanski  en 2011 (Carnage) et avec Woody Allen en 2017 (Wonder Wheel).

Carnage, réalisé par Roman Polanski

En 2011, lorsqu’elle a interprété Nancy Kowan dans Carnage, Kate Winslet savait que Polanski avait fuit la justice américaine après avoir été accusé de viol sur une jeune fille de 13 ans. Mais sa victime avait déclaré lui avoir pardonné et que le juge était corrompu. De toute façon, Kate Winslet pensait qu’il était profitable pour elle de faire le film.

Wonder Wheel, écrit et réalisé by Woody Allen

En 2017, lorsqu’elle a interprété Ginny Rannell dans Wonder Wheel, Kate Winslet savait que Woody Allen avait été accusé en 1992, durant des négociations conflictuelles sur la garde des enfants, d’avoir sexuellement abusé de leur petite fille adoptive de 7 ans, Dylan.

Dylan Farrow: Le rapport du Yale-Hôpital de New Haven innocente Woody Allen
Le rapport du Yale-Hôpital de New Haven (traduit en français) innocente Woody Allen. Un second rapport du centre de protection de l’enfance de l’état de New York innocente une seconde fois Woody Allen.

En 2014, Dylan Farrow, grace au journaliste Nicholas Kristof – un proche ami de Mia Farrow – a publié une lette ouverte dans le New York Times dans laquelle elle réitère ses accusations (insistant sur la présence d’un train électrique qui n’avait jamais existé en 1992). Mais deux équipes d’experts en abus sexuels, de deux états différents (Connecticut, New York) avaient enquêté durant plusieurs mois sur l’allégation d’abus sexuel et toutes deux l’avait trouvé non crédible. L’équipe du Yale-Hospital avait même suggéré que Dylan avait été entrainé par sa mère Mia Farrow. De toute façon, Kate Winslet pensait qu’il était profitable pour elle de faire le film.

Kate Winslet est une méprisable opportuniste

Maintenant, en 2020, Kate Winslet voudrait absolument gagner un second Oscar pour son nouveau film Ammonite, une histoire d’amour entre deux femmes, exactement le genre de thème populaire avec les “féministes” extrémistes de MeToo, celles qui prétendent qu’il faut toujours croire les femmes (et donc que Dylan Farrow dit automatiquement la vérité).

Il se murmure que Kate Winslet souhaiterait reprendre le rôle de Fougasse…

Les films qu’elle a tourné avec Polanski et Allen pourraient être un problème pour Kate Winslet mais heureusement, c’est une hypocrite et une opportuniste dépourvue de toute honte, c’est pourquoi elle n’a pas le moindre problème pour retourner sa veste et brusquement regretter d’avoir tourné avec Roman Polanski et Woody Allen.

Mème si Kate Winslet sait que les faits et la justice américaine ont innocenté Woody Allen, les tribunaux populaires et les apologistes de MeToo le veulent coupable : pourquoi prendrait-elle le risque de blesser ces honnêtes gens?

Moses Farrow, le fils adoptif de Mia Farrow et Woody Allen était présent le 4 août 1992: il avait 14 ans.
Moses Farrow, le fils adoptif de Mia Farrow et Woody Allen était présent le 4 août 1992: il avait 14 ans. Lisez son témoignage traduit en français: “J’étais présent lors de tout ce qui s’est passé dans notre maison avant, pendant et après le supposé événement.”

Le pire est que Kate Winslet ne peut ignorer que Woody Allen est innocent

De toute façon, si un jour, tout le monde fini par se rendre compte que Woody Allen a été faussement accusé par le clan des Farrow, Kate Winslet saura à nouveau retourner sa veste. Toujours du bon côté.

Et si elle est trop usé parce qu’elle l’a trop retournée…

Réactions sur Allociné

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en France, l’hypocrisie de Kate Winslet passe très mal. Lisez les commentaires pour l’article Kate Winslet exprime son regret d’avoir travaillé avec Roman Polanski et Woody Allen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *