5/20 W.Allen est volontairement passé au détecteur de mensonge

Bien que la police n’ait jamais demandé à Woody Allen de se soumettre au test du détecteur de mensonge, il l’a fait volontairement. Lorsqu’il a demandé à Mia Farrow de faire le test à son tour, elle a refusé.

5/20 Woody Allen a volontairement passé le test du détecteur de mensonge, Mia Farrow a refusé.
Sélectionnez l’image pour voir les 20 faits indéniables en un seul coup d’oeil.

Woody Allen a volontairement passé le test du détecteur de mensonge, Mia Farrow a refusé.

Maureen Orth rapporte docilement les paroles et les mensonges de Mia Farrow depuis 1992 et la publication dans Vanity Fair de Mia Story.

Le 7 février 2014, elle a écrit dans “10 faits indéniables à propos de l’allégation d’abus sexuel par Woody Allen” que 3. Allen a refusé de prendre un polygraphe administré par la police de l’État du Connecticut.

C’est un mensonge complet et il a été réfuté en détail dans “40 faits indéniables sur Mia Farrow, sa famille et Woody Allen”: 19. Mia Farrow a refusé de se soumettre au détecteur de mensonge, Woody Allen a passé le test avec succès.

Ce mensonge, comme d’autres mensonges de Maureen Orth, a été repris à plusieurs reprise par Dylan Farrow. Voir à ce propos Dylan Farrow: 8 mensonges en 9 paragraphes.

Fait précédent et fait suivant

Trois jours avant l’allégation d’abus sexuel, Mia Farrow avait déclaré vouloir trouver un moyen de stopper la relation de Woody Allen avec Soon-Yi.

4/20. Trois jours avant l'allégation d'abus sexuel, ayant appris que la relation amoureuse entre Woody Allen et Soon-Yi se poursuivait, Mia Farrow a plaidé pour "trouver un moyen de l'arrêter".
Trois jours avant l’allégation d’abus sexuel, ayant appris que la relation amoureuse entre Woody Allen et Soon-Yi se poursuivait, Mia Farrow a plaidé pour “trouver un moyen de l’arrêter”.

Mia Farrow a vanté sous serment les qualités parentales de Woody Allen.

6/20 Lorsque Woody Allen a officiellement adopté Moses et Dylan Farrow, Mia Farrow a rédigé une déclaration sous serment louant ses compétences parentales.
Lorsque Woody Allen a officiellement adopté Moses et Dylan Farrow en 1991, Mia Farrow a rédigé une déclaration sous serment louant ses compétences parentales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *